Loading...

EMAILING

/ Votre stratégie digitale

Quelques règles pour une campagne emailing efficace

Vous souhaitez communiquer avec vos clients sur vos nouveaux produits, des promotions ou sur votre nouveau programme de fidélité ? Vous trouverez ici quelques règles à suivre pour réaliser des emailings efficaces...

  • Visuel Emailing

Certaines entreprises ont de mauvais a priori sur les emailings. Elles constatent souvent un échec à obtenir un ROI positif sur leurs campagnes. Cet échec est dû au fait qu'elles envoient des emails en masse sans forcément se poser la question de la personnalisation et de la contextualisation de leurs messages. Vous trouverez dans ce post quelques conseils et règles à suivre pour rendre vos campagnes plus efficientes.



1 - Analysez votre cible

Pour délivrer le bon message au moment le plus opportun, vous devez avant tout connaître votre cible. Quels sont ses besoins ? A-t-elle déjà acheté l'un de vos produits ? Essayez de définir au mieux ses attentes et ses centres d'intérêt pour créer un emailing efficace avec un message qui aura une réelle valeur à délivrer.

Segmentez votre base de contacts : créez plusieurs listes de contacts en fonction des besoins et des centres d'intérêt de votre cible. Une cible A ne va pas forcément avoir les mêmes attentes qu'une cible B. Ainsi, évitez de trop généraliser vos messages. Vous ne vous adresserez pas de la même manière à des contacts qui ont déjà acheté votre produit qu'à ceux qui n'ont pas encore validé d'achat. Pour cette seconde catégorie, il conviendra de communiquer sur une promotion pour déclencher un premier acte d'achat : " Bienvenue : profitez de 20% de réduction sur votre premier article ".

Apportez de la valeur : avant de vous lancer dans une campagne d'emailings, posez-vous la question de sa valeur ajoutée auprès de vos clients potentiels. Si vos contenus ne sont pas pertinents, vos mails auront toutes les chances d'être supprimés et vos abonnés risquent même de se désinscrire. Pour éviter d'en arriver là, voici quelques conseils qui vous permettront de vous démarquer :

  • Sélectionnez les offres et contenus les plus intéressants correspondants à votre cible.
  • Déterminez le ton et l'axe de communication de votre ligne éditoriale pour une meilleure pertinence de vos contenus.
  • Evitez d'être ennuyeux : soyez inventif et original. Votre objectif est de vous démarquer !


2 - Le fond et la forme

Maintenant que votre cible et que votre contenu sont clairement identifiés, passons à l'étape suivante : la construction de votre emailing.

1ère étape : optimisez le preheader de votre email

  • Visuel emailing preheader

  • Le nom de l'expéditeur : C'est ici que vous allez devoir vous présenter. Oubliez les noms et les appellations trop basiques du type " Service marketing... " ou " Contact ". Privilégiez au contraire une identité propre, voire plus personnelle tel un prénom ou encore " L'équipe de... ".

  • L'objet de l'emailing : il fait office de promesse. Soyez bref, clair et concis. Il ne doit pas être trop long et doit toujours correspondre à une attente de votre cible.

  • Le Preheader : cette phrase permet de développer l'objet pour le décrire plus en détail. Beaucoup d'entreprises oublient de l'optimiser malgré qu'il constitue la " vitrine " de votre emailing. Profitez du preheader pour intégrer un mot d'appel à l'action ou un argument accrocheur pour mettre en avant votre offre (catch phrase). L'enjeu est donner envie de cliquer !
    Bon à savoir : certains mots et termes sont proscrits car identifiés comme SPAM. Pour éviter de vous retrouver dans le dossier SPAM de vos contacts, appuyez-vous sur la liste des mots à bannir établi par Mailjet en 2018 :

    • 1. Augmentez
    • 2. Gains
    • 3. Profit
    • 4. Facile
    • 5. Maigrir
    • 6. Performance
    • 7. Opportunité
    • 8. Cash
    • 9. Exceptionnel
    • 10. Vente privée


2ème étape : Le contenu et le Call To Action (CTA)

  • Le contenu de votre emailing doit être cohérent avec la promesse inscrite dans votre preheader. Si votre contenu ne répond pas aux attentes de votre destinataire, vous risquez de le décevoir et pire, de vous décrédibiliser auprès de lui.

  • Soyez visuel mais pas trop : pour que votre marque soit rapidement identifiée, déclinez votre charte graphique sur un modèle type à utiliser pour vos campagnes. Vous pourrez bien entendu le personnaliser selon vos offres et vos différents temps forts. Le ratio textes/images à respecter est d'environ 60/40. Attention : évitez les images trop lourdes et celles qui apparaissent en background.

  • Le Call To Action ou CTA : Le CTA est un bouton d'incitation au clic. Il sert à diriger votre contact vers votre site internet ou sur une landing page. Le CTA doit induire une action directe, assurez-vous donc qu'il soit bien visible et accrocheur.

La preuve par l'exemple : vous trouverez ci-dessous un exemple d'emailing qui me semble efficace :

  • Visuel emailing preheader

Le contenu de cet email est clair et personnalisé. L'image est sans doute trop importante et aurait mérité d'occuper moins de hauteur. Néanmoins, il reste simple et agréable à lire. L'expéditeur et sa promesse sont rapidement identifiables. L'offre est avantageuse et bien mise en avant, le CTA " J'en profite " est bien mis en évidence.

De plus, le contexte d'envoi est pertinent. J'ai reçu cet emailing au lendemain d'une visite sur le site PosterXLL car j'avais pour idée de faire imprimer l'un de mes tableaux sur Forex :). La cible que je représente a donc bien été identifiée et segmentée.



3 - Analysez vos campagnes

Analyser vos campagnes emailings vous permettra de vous réajuster aux besoins de votre cible. Ce travail est nécessaire car si on ne créé pas l'email parfait du premier coup, on peut en revanche toujours l'améliorer ! Appuyez-vous pour cela sur des indicateurs de performance (KPI). Ils vous permettront d'évaluer le niveau à atteindre suivant vos critères.

Les différents critères pouvant vous permettre d'évaluer vos campagnes :

  • Le taux de delivrabilité. Pour le calculer, rien de plus simple : il vous suffit de diviser le nombre d'emails délivrés par le nombre envoyés.
  • Le taux d'ouverture. Il correspond du nombre d'emails ouverts par vos destinataires.
  • Le taux de clics. Il s'agit du rapport entre le nombre de clics effectués sur vos liens ou CTA et le nombre d'email délivré.
  • Le taux de réactivité. Cet indicateur met en avant l'intérêt de votre cible pour vos emails. Il est le rapport entre le nombre de clics et le nombre d'emails ouverts. Ainsi, si vos contacts ouvrent vos emails mais ne cliquent pas sur votre CTA, il sera intéressant de vous poser la question de la pertinence de votre contenu/offre.
  • Le taux de désabonnements. Cet indicateur permet de vous réajuster le cas échéant et de revoir votre stratégie.

  • Emailing : quelques chiffres


4 - Les A/B tests

L'A/B test est une stratégie qui permet d'évaluer la meilleure version d'une campagne.

Comment ça marche ?

Vous réalisez deux versions de votre email : une version A et une version B. Votre version B sera une variation de la A. Exemple : dans la version A, j'utilise un bouton de couleur vive pour mettre en avant mon CTA, et dans la B j'augmente plutôt la taille du texte dans un bouton de couleur neutre. En calculant mon taux de clics pour chacune des deux versions, je verrais laquelle remporte le plus de succès.

Bon à savoir : Il est intéressant de tester qu'une seule variante entre deux versions. Si vos emailings sont trop différents, vous ne pourrez jamais savoir ce qui marche ou non. Testez ainsi plusieurs éléments : l'heure de votre envoi, votre contenu, vos images, le CTA ainsi que le preheader de l'email.



5 - Choisissez votre plateforme d'emailing

Pour vous faciliter l'envoi et le suivi de vos campagnes, il vous faudra passer par une plateforme emailings. Ce n'est pas obligatoire mais elles seront nécessaires dès lors que vous souhaiterez vous professionnaliser dans l'élaboration de vos campagnes. Simples et pratiques d'utilisation, elles vous seront d'un grand renfort dans la construction de votre stratégie.

Ce qu'elles proposent :
  • Des templates 100% responsives à personnaliser
  • Des envois prédictifs pour augmenter vos taux d'ouverture
  • Des A/B tests à programmer facilement et efficacement
  • Des statistiques en temps réel pour analyser et réajuster vos campagnes

Le nombre de plateformes d'emailings ne manque pas. Je pourrais vous en conseiller deux d'entre-elles avec lesquels j'ai souvent l'occasion de travailler et qui m'ont entièrement satisfait : MailChimp et ActiveTrail




Comme nous l'avons vu, l'élaboration d'une campagne emailing relève d'une véritable stratégie. De l'analyse de la cible à l'élaboration d'un contenu impactant portant une réelle valeur ajoutée, l'emailing doit se réfléchir bien en amont mais aussi tout au long de la campagne (Suivi / analyse / A/B test).

N'hésitez pas à me contacter pour toute précision ou pour une simple demande d'information. Je répondrais avec grand plaisir à vos questions.


Partager ce post  | 



Voir aussi...

Visuel : les bonnes pratiques de référencement naturel (SEO)
SEO : les bonnes pratiques du référencement naturel en 2019
Jonathan Blanc | 27 avril 2019
Votre entreprise mérite la meilleure stratégie SEO pour un référencement naturel optimal. Découvrez les bonnes pratiques qui feront toute la différence...
Lire la suite
Visuel : comment bien communiquer sur Facebook ?
Facebook : Apprendre à communiquer sur le réseau social
Jonathan Blanc | 25 mai 2019
Facebook est devenu un canal de communication incontournable pour votre entreprise. Découvrez les pratiques à adopter pour optimiser votre présence sur ce réseau social de référence...
Lire la suite

Contact

M'appeler
06 50 09 51 60

*Tous les champs sont requis